ID  Passe 

ET
917 documents
188/917 results        
Notice
Identifiant de l'auteur324
NomCharlot de Courcy, Frédéric
Dates1796-1862
Signatures dans les journauxCourcy, F. de
Date de naissanceLundi 11 Janvier 1796
Date de mortMardi 6 Mai 1862
Type d'auteur|Correspondant|
BiographieFrédéric Charlot de Courcy (Paris, 11 janvier 1796-6 mai 1862), fils d’Augustin Alexandre Charlot de Courcy et d’Adélaïde Jeanne Vallet et appartenant, sans doute, à une branche cadette de l’ancienne famille des Courcy de Normandie (voir Chaix d’Est-Ange), fit jouer, très souvent en collaboration avec Carmouche, Dupeuty, Brazier, Bayard, Scribe, Saint-Georges, Jaime, Gensoul, une foule de vaudevilles, d’à-propos, de comédies, dont le succès, réel, fut éphémère. Les plus anciennes de ses pièces sont L’Heureuse moisson (21 août 1817); Les Corsaires pour rire, 1821; Le Coq de village, 1822. Parmi ses œuvres ultérieures qui ont été rééditées on peut signaler: Le Duel par procuration, avec Rousseau, 1822 ; L’Amour et l’appétit, comédie-vaudeville en un acte (1823), avec Saint-Elme; Les Deux aveugles, 1823; Les Emprunts à la mode, ou le Négociant sans patente, comédie-vaudeville en un acte 1824); Le Roman par lettres ou le Chapitre XVIII, comédie-vaudeville en un acte (1826); L’Écrivain public, comédie-vaudeville en un acte (1827); N-i, Ni, ou le Danger des Castilles, 1830; Simple histoire, en un acte (1838) ; Olivier Basselin, vaudeville avec Brazier (1838), La Chaste Suzanne, opéra-comique en quatre actes avec M. Carmouche (Renaissance, 1839); Les Philanthropes, comédie en vers avec Muret (Odéon, 1842); Les Chiffonniers, vaudeville inspiré par la vogue du Chiffonnier de M. Félix Pyat, avec Bayard et Sauvage (1847); Le Vol à la roulade, 1851; Le Voyage à Vienne, 1860. On a encore de lui: Mazagram, bulletin d’Afrique, cantate (1840); Les Gueux de Bruges, ou le Roi d’un jour, chronique de 1573 (1842), avec Ferdinand Langlé; Un éternel et terrible souvenir, ou les Inondations de Lyon, en vers (1856) et un assez grand nombre de chansonnettes, dont quelques-unes ont eu de la popularité. En 1836, il semble avoir fourni avec Théaulon pour le théâtre des Variétés une première version de Kean, reprise par A. Dumas . Il décéda à son domicile, rue Laval, n°27, le 6 mai 1862; son acte de décès indique qu’il était célibataire (Sources : Archives de la Seine; Musée dramatique; France dramatique au dix neuvième siècle – Supplément à Quérard, La France littéraire; Nouvelle Biographie générale depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours, du docteur Hoefer, 1855. t. XI ; Vapereau, Dictionnaire universel des contemporains, 1865; Grand dictionnaire universel du XIXe siècle, par Pierre Larousse, t. V, 1869; Dictionnaire de Biographie française, sous la direction de Roman d’Amat., t. IX, 1961; Index biographique français, 3ème édition cumulée et augmentée, compilée par Tommaso Nappo, K.G. Saur München, 2004) Voir DQ-7-10445, 6e bureau, 4 7bre 1862, n°842. Père de Charles de Courcy.
Liste de(s) article(s)

Nombre d'article(s) : 1

  1. A Monsieur Alexandre Dumas
    [Mon bon Dumas, L'interruption de quelques jours...]
    dans Le Mousquetaire 1854-04-15 n°145
    Mots-clefs : correspondance
    Lire l'article en ligne: p.3
188/917 results